Home / Buzz / Reconfinement : les 3 scénarios possibles pour Noël.

Reconfinement : les 3 scénarios possibles pour Noël.

Anonnces

Noël approche ! Ce jeudi 12 novembre, Jean Castex tiendra une conférence de presse à l’issue du Conseil national de défense. les détails.

Ce sera le premier jalon quinze jours après l’entrée en vigueur du reconfinement et des trois scénarios possibles pour Noël.

Quinze jours après l’annonce par Emmanuel Macron du reconfinement de la France, un Conseil de Défense consacré à Covid-19 aura lieu le jeudi 12 novembre au matin au Palais de l’Elysée, annonce BFMTV.

Matignon annonce que le Premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse à 18 heures le même jour.

Quand il s’est adressé aux Français le 28 octobre pour annoncer la nécessité de remettre le pays en prison, le président de la République Emmanuel Macron avait demandé aux Français un très grand effort pendant quinze jours, promettant à l’époque une éventuelle réévaluation de certaines mesures.

“Le pic de l’épidémie est devant nous.” et Noël approche à grand pas …

Lundi, Jérôme Salomon a assuré lors d’une conférence de presse que la deuxième vague continue d’avancer avant l’approche de Noël et que le pic de l’épidémie est devant nous. Le directeur général de la santé a également déclaré qu’il avait observé une progression plus lente de l’épidémie dans les endroits où des mesures de couvre-feu ont été mises en place, en particulier des couvre-feux.

La France a enregistré 20 155 nouveaux cas positifs en 24 heures lundi soir, ainsi que 551 décès dans les hôpitaux. Le nombre de personnes hospitalisées en France à cause du Covid-19 est de 31 125 et le nombre de patients en soins intensifs est maintenant de 4 690.

“Il serait prématuré de relâcher les contraintes” surtout avant Noël

Lors d’un point de presse mardi après le Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé que les premiers signes indiquent le début des effets des mesures prises. Toutefois, il a appelé à la prudence avant Noël.

Mardi matin, il a déclaré qu’il serait prématuré d’assouplir les mesures de confinement mises en place en octobre en France face à l’épidémie due au nouveau coronavirus.

Nous devons être extrêmement clairs et transparents : il semble trop tôt aujourd’hui pour proposer un assouplissement des règles qui ont été établies, a-t-il déclaré.

3 scénarios possibles avant Noël …

Lors de sa conférence de presse, le porte-parole du gouvernement a également déclaré que Jean Castex pouvait choisir entre trois scénarios pour la poursuite de l’endiguement. Le maintien du confinement, le durcissement ou l’allégement des mesures. Il est encore trop tôt pour le dire, a-t-il déclaré.

Vers un retour au couvre-feu avant Noël ?

En septembre, des couvre-feux ont été instaurés dans la plupart des grandes villes des régions françaises, en particulier dans les villes les plus touchées par la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus. C’était avant le retour du confinement généralisé à la fin du mois d’octobre.

Cependant, le couvre-feu pourrait revenir en plus de l’endiguement de jour. En tout cas, c’est un scénario qui est sérieusement envisagé, bien que rien n’ait encore été décidé.

Mais concrètement, quel serait l’impact de l’introduction d’un couvre-feu avant Noël en plus du confinement et pourquoi ? Le principal avantage d’un couvre-feu est qu’il permettrait de contrôler beaucoup plus facilement les allées et venues.

Il ne s’agirait plus de faire des courses ou d’aller chercher de la nourriture après un certain temps ou de se promener avec son animal de compagnie.

Un autre objectif est d’éviter les fêtes clandestines qui se poursuivent et les dîners de famille avant Noël qui sont trop nombreux.

Et une amende pour non-respect de l’isolement

Selon les informations révélées par nos collègues d’Europe 1 le lundi 9 novembre, l’exécutif pourrait envisager d’imposer une amende en cas de non-respect de l’isolement des personnes dont le test de dépistage du coronavirus est positif.

Pourquoi une telle réflexion avant Noël ? Les patients dont le test est positif décident de ne pas révéler leur état afin de continuer à travailler et de ne pas s’isoler pendant une semaine, au risque de continuer à propager le virus.

Le gouvernement envisage donc de rendre obligatoire l’isolement des personnes atteintes de Covid-19 en introduisant des contrôles. En cas de non-respect de cette quinzaine, les patients atteints de covidose se verraient infliger une amende.

Porter le masque à la maison avant Noël ?

Jeudi 5 novembre, Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon de Paris, a déclaré sur la scène de la LIC qu’elle devrait également être utilisée à l’intérieur de son domicile.

Juridiquement, la mesure a peu de chances de voir le jour, d’autant plus que le foyer est une sphère privée.

Check Also

Un homme âgé se fait tabasser par des voyous devant une dizaine de passants restent indifférents.

Une caméra de surveillance a filmé l’attaque sauvage et gratuite d’un homme âgé alors que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *