Santé

Cet aliment populaire donne le cancer aux enfants

En France, la street food est de plus en plus en vogue, après la folie des burgers dans les camions de rue c’est maintenant le tour des hot-dog américains. Mais cette tendance est-elle sans danger ? Selon une recherche américaine les hot-dog augmentent le risque du cancer chez les plus jeunes.

Le 4 juillet aux Etats-Unis est non seulement la journée de la fête nationale mais également la journée des hot-dog. Ce sandwich à la saucisse est principalement composé d’une saucisse grillée ou cuite à la vapeur servie dans un pain tranché. Les garnitures typiques de ce sandwich  comprennent la moutarde, le ketchup, les oignons, la mayonnaise, les feuilles de chou, le fromage, le chili, les olives et la choucroute. Malgré sa riche composition, cette gourmandise incontournable des séries américaines ne cesse  de créer la polémique surtout autour de la composition de la saucisse.

De quoi sont faits alors les hot-dog ?

Les saucisses des hot-dog sont fabriquées à partir des restes de viande de porc, de poulet ou de bœuf. Les abats, la tête, la peau et même les pieds et tissus adipeux sont également utilisés. Après avoir tout coupé, le tout est broyé de la même manière que les viandes de hamburger, poussant les morceaux de viande à travers des plaques de métal afin d’avoir la même texture que du hachis. Plusieurs ingrédients sont ensuite rajoutés au mélange notamment les nitrates et les nitrites qui sont deux substances chimiques. Lorsque ces deux composants sont chauffés, ils se combinent avec les amines pour former des nitrosamines. Ces derniers constituent une famille de composés chimiques extrêmement dangereux, car ils provoquent le cancer, en particulier les cancers de l’estomac, du côlon, de la vessie et du pancréas.

Les nitrosamines ne sont pas les seuls composés cancérigènes dont il faut se méfier. La viande cuite à haute température forme également d’autres produits chimiques cancérigènes, comme les amines hétérocycliques et les produits finis de glycation avancée. 

La science met en garde contre la consommation des hot-dog :

En 2009, l’American Institute for Cancer Research a publié un rapport qui s’est basé sur les résultats de 7 000 études scientifiques. Les chercheurs ont déclaré que chaque tranche de 50 grammes de viande transformée, soit un hot-dog (quelques tranches de mortadelle ou de bacon fumé), est associée à un risque accru de 42% de développer une maladie cardiovasculaire ainsi que 19% plus de risques de contracter un diabète.

Une autre étude de l’université d’Hawaï a récemment mené une recherche qui a montré des résultats choquants. L’étude a révélé que les personnes qui consomment des hot-dog présentent souvent un risque de 77 % plus élevé de cancer du pancréas que les personnes qui n’en consomment pas.

Chez les plus jeunes, non seulement le hot-dog peut accroitre le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète et de cancer mais il peut causer la mort par étouffement alimentaire. Dans la revue scientifique Pediatrics, un groupe de pédiatres affirment que les hot-dogs sont parmi les aliments qui entraînent le plus de décès chez les enfants qui se sont étouffés en les mangeant. La forme cylindrique des hot-dog augmente le risque d’étouffement chez les enfants, les chercheurs préconisent aux entreprises alimentaires de repenser en général les aliments de façon à réduire le risque d’étouffement.

1 2Page suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.