Home / Buzz Fou / Il jette un veau vivant depuis un pont, la vidéo diffusée sur internet

Il jette un veau vivant depuis un pont, la vidéo diffusée sur internet

Anonnces

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, lundi soir, a suscité une vive indignation de la part des internautes. Une enquête a été ouverte et un homme a été placé en garde à vue.

Elle ne dure que 20 secondes et pourtant, les images qu’elle contient suffisent à montrer un acte ignoble. Celui d’un homme qui sort du coffre d’une voiture un veau encore vivant, avant de le jeter d’un pont.

Le véhicule est identifiable. Il s’agit d’une Citroën C3 blanche, dont la plaque d’immatriculation supporte le logo régional corse. En fond sonore, l’un des protagonistes s’exclame « Oh il a pissé ce con ! », relate Corse-Matin.

L’émotion suscitée par cette séquence, et les nombreux signalements qui ont suivi, ont poussé le parquet de Bastia à ouvrir une enquête pour « sévices graves ou actes de torture sur un animal », comme l’indique la Gendarmerie de Corse dans une publication Facebook.

On en sait plus désormais sur les faits qui se sont produits cette nuit-là. En effet, un homme d’une vingtaine d’année s’est présenté à la gendarmerie de Calacuccia et a expliqué être l’homme qui apparaît sur la vidéo. Il a affirmé que cette scène a eu lieu l’année dernière dans la commune de Niolu, à l’ouest de l’Île de Beauté.

Le jeune homme a été interpellé et placé en garde à vue. Lors de ses auditions, il a expliqué qu’il aurait heurté le veau qui était en divagation sur une route, en pleine nuit. Ne sachant pas quoi en faire, il l’aurait chargé dans le coffre de sa voiture avant de s’en débarrasser ainsi.

Des analyses techniques sont en cours pour confirmer ou infirmer ses dires. L’auteur de ces sévices encourt une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Check Also

Une piscine à vague se transforme en « tsunami »et fait 44 blessés

Les baigneurs se sont bousculés, le tsunami emporta tout sur son passage Découvrez la vidéo. La ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *