Actualités

Guy Marchand « fauché » : l’interprète de « Nestor Burma » explique son retour sur les plateaux de tournage

Mardi 19 octobre 2021, Guy Marchand a accordé une interview au Parisien. L’ancien comédien de Nestor Burma, de retour sur le devant de la scène au cinéma et à la télévision à 84 ans, a révélé être ruiné depuis plusieurs années.

De 1991 à 2003, une série agite les férus d’énigmes policières : sur Antenne 2 puis France 2, le célèbre détective privé Nestor Burma enquête à travers la France dans la série éponyme. Le véritable rôle d’une vie pour le comédien Guy Marchand, à jamais détective privé dans le coeur des téléspectateurs. Pourtant malgré une carrière au cinéma bien remplie et près de 40 épisodes de Nestor Burma au compteur, le comédien désormais âgé de 84 ans est bien loin de rouler sur l’or. En novembre 2019 déjà, dans les colonnes du magazine Voici, il racontait ses gros problèmes d’argent : « Je suis dans le rouge avec ma retraite, les impôts à la source, la façon dont je dépense mon argent et ma passion pour les voitures américaines ! Ils sont vraiment sympas mes banquiers, je leur dis de me faire confiance, qu’on est jamais à l’abri d’un triomphe ! » lançait-il notamment.

« J‘ai tout dépensé »

Deux ans plus tard, la passion pour les voitures de Guy Marchand ne semble pas avoir cessé et l’a plongé encore un peu plus dans le rouge. Mardi 19 octobre 2021, c’est dans les colonnes du Parisien qu’il explique être dans une situation financière extrêmement délicate : « Il était temps que je tourne à nouveau, parce qu’on est fauchés. J’ai gagné beaucoup d’argent sur les Nestor Burma, mais j’ai tout dépensé » lance-t-il notamment, en référence à sa situation particulière avec son épouse Adelina, de 40 ans sa cadette. En cause, le train de vie du comédien qui ne semble pas avoir mis les freins sur ses passions pour le moins coûteuses : « Les chevaux. Les voitures. Les femmes. J’ai aimé vivre largement. Et je n’ai pas eu des salaires de star. Je suis un touriste » ajoute-t-il.

Une situation financière qui explique pourquoi il fait son retour au cinéma et à la télévision depuis quelques années, alors qu’il semblait avoir ralenti le pas suite à la fin de Nestor Burma. Il sera notamment à l’affiche dès le 20 octobre 2021 du film Tout nous sourit de Mélissa Drigeard, emmené par Elsa Zylberstein, et bientôt dans le téléfilm de TF1La dernière partie dans lequel il jouera le père de Franck Dubosc. Une seconde carrière pas franchement désirée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.