Home / Buzz Fou / Femme enceinte dévorée : que se passe-t-il dans son village ?

Femme enceinte dévorée : que se passe-t-il dans son village ?

Anonnces

Elisa Pilarski vivait avec son compagnon à Saint-Pierre-sur-Aigle, dans l’Aisne. Un village qui ne lui a pas rendu d’hommage.

Ce village de l’Aisne a été le théâtre d’un drame. Elisa Pilarski est morte le 16 novembre dernier dans la forêt de Retz, à quelques mètres seulement de la maison de son conjoint, qui se situe à Saint-Pierre-sur-Aigle.

Un mois après le décès de la jeune femme, qui était âgée de 29 ans et était enceinte de six mois, de nombreuses questions se posent toujours. Le procureur de la République de Soissons a ouvert une information judiciaire contre X pour « homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement résultant de l’agression commise par des chiens ».

Les prélèvements génétiques effectués sur plus d’une soixantaine de chiens n’ont pas encore livré leurs résultats.

Depuis le drame, sa famille et son compagnon Christophe Ellul n’ont cessé de lui rendre hommage. Une page de soutien a été créée sur Facebook et rassemble des centaines de personnes qui adressent leurs pensées et leurs condoléances aux proches d’Elisa Pilarski.

Les obsèques de la jeune femme ont eu lieu à des centaines de kilomètres de Saint-Pierre-sur-Aigle, à Rébénacq, dans le Béarn. Plus de 300 personnes se sont réunies le 30 novembre pour lui rendre un dernier hommage et des marches blanches sont prévues dans les semaines à venir. Sa mort a en effet entraîné une vague importante de soutien.

Pourtant, comme l’explique Le Progrès, aucun hommage ne lui a été rendu à Saint-Pierre-sur-Aigle, où vit Christophe Ellul.

Elisa Pilarski vivait avec son compagnon à Saint-Pierre-sur-Aigle, dans l’Aisne. Un village qui ne lui a pas rendu d’hommage.

Ce village de l’Aisne a été le théâtre d’un drame. Elisa Pilarski est morte le 16 novembre dernier dans la forêt de Retz, à quelques mètres seulement de la maison de son conjoint, qui se situe à Saint-Pierre-sur-Aigle.

Un mois après le décès de la jeune femme, qui était âgée de 29 ans et était enceinte de six mois, de nombreuses questions se posent toujours. Le procureur de la République de Soissons a ouvert une information judiciaire contre X pour « homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement résultant de l’agression commise par des chiens ».

Suite de l’article =======>

Check Also

ABANDONNÉE À 9 MOIS DANS UNE POUSSETTE, EMILIE RECHERCHE SES PARENTS

La jeune femme a été retrouvée abandonnée dans un landau, en plein aéroport. Emilie, qui ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *