Home / Buzz / Endométriose : enfin reconnue comme Affection de Longue Durée (ALD)

Endométriose : enfin reconnue comme Affection de Longue Durée (ALD)

Anonnces

L’endométriose touche une femme sur 10. Encore mal connue du grand public il y a quelques années, elle est la cause de violentes douleurs pelviennes chez la majorité des patients. Bientôt, l’endométriose va être reconnue comme Affection de Longue Durée. 

L’endométriose devrait être reconnue comme affection de longue durée

L’agence de presse médicale (APM) a indiqué que le gouvernement songerait à reconnaître l’endométriose comme une affection de longue durée (ALD). C’est l’actuel ministre de la Santé, Olivier Véran, qui aurait annoncé au Sénat qu’il allait demander une nouvelle évaluation de cette maladie. 

Cela sonne comme une véritable victoire pour les femmes qui souffrent de cette maladie. Cela pourrait leur donner une reconnaissance aux yeux de tous. De plus, si l’endométriose est bien reconnue comme ALD, les frais de santé seront intégralement pris en charge.

« L’endométriose est une maladie inflammatoire chronique parfois invalidante touchant au moins une femme sur dix en âge de procréer. Elle se caractérise la plupart du temps par des douleurs très intenses lors des périodes menstruelles et est souvent liée à l’infertilité. Malgré un très grand nombre de cas, cette maladie datant d’un siècle est encore trop peu connue et diagnostiquée tardivement, avec un retard de 7 ans en moyenne », a indiqué l’association Endofrance.

1 femme sur 10 souffre de cette maladie

Depuis plusieurs mois, l’association ENDOmind France sollicitait les parlementaires afin de faire entrer l’endométriose dans la liste des affections de longue durée. Aujourd’hui, ce sont plus de 250 parlementaires qui soutiennent ce projet.

En France, seulement 30 maladies sont répertoriées dans cette liste. Elle comprend le diabète, l’accident vasculaire-cérébral, la maladie de Parkinson, l’hémophilie ou encore la paraplégie. Ces pathologies « dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse, et pour lesquelles le ticket modérateur est supprimé », souligne le site de l’assurance maladie.

Ainsi, selon EndoFrance, 65% des femmes qui sont touchées par l’endométriose mentionnent notamment des conséquences sur le bien-être au travail. Aussi, 40% d’entre elles ont des troubles de la fertilité. 

Check Also

Alerte : Un homme activement recherché après le viol d’une fillette de 9 ans, le plan Épervier déclenché

Une fillette de 9 ans a été enlevée et violée par un homme à Villiers (Vienne). L’agresseur, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *