Bien-être

Ce simple test des doigts pourrait révéler des signes de cancer du poumon et d’autres problèmes de santé

Oui, vous avez bien lu ! Un simple test des doigts que vous pouvez faire vous-même pourrait révéler la présence d’un problème de santé, notamment un cancer du poumon.

Ce test, appelé « test de la fenêtre de Schamroth« , permet d’identifier un type rare de déformation des doigts et des ongles -appelé « hippocratisme digital« , « doigts en baguettes de tambour » ou encore « clubbing » – que présentent les personnes souffrant de certains problèmes cardiaques ou pulmonaires.

Selon le Cancer Research U.K., l’hippocratisme digital se produit par étapes. Tout d’abord, la base de l’ongle (lit de l’ongle) se ramollit et la peau située à côté de celle-ci devient plus brillante.

Ensuite, lorsqu’on les regarde de côté, les ongles commencent à…

Ensuite, lorsqu’on les regarde de côté, les ongles commencent à se courber plus que la normale vers la face palmaire, et s’arrondissent vers la face dorsale. Ce phénomène est connu sous le nom de « signe de Schamroth » et il est caractérisé par la disparition du losange formé par l’apposition des doigts l’un contre l’autre.

Les scientifiques pensent que le clubbing résulte de l’accumulation de liquides dans les tissus mous situés à l’extrémité des doigts. Ce phénomène est dû à l’afflux d’une quantité anormalement élevée de sang dans cette zone. Toutefois, les mécanismes à l’origine de ce phénomène restent encore méconnus.

Le cancer du poumon

Le cancer du poumon est le deuxième cancer le plus répandu au Royaume-Uni. Chaque année, environ 47.000 personnes sont diagnostiquées avec cette maladie mortelle.

Mais désormais, un simple test pourrait vous permettre de savoir si vous avez contracté ce cancer.

Comment peut-on faire le test de Schamroth ?…

Comment peut-on faire le test de Schamroth ?

Le test de Schamroth a été inventé par Emma Norton, une infirmière spécialisée en oncologie à l’hôpital BUPA Cromwell.

Pour réaliser ce test, mettez tout d’abord vos mains en l’air devant vous et touchez les extrémités de vos index. Ensuite, faites en sorte que vos ongles se touchent en pliant le dessus de vos doigts (comme sur la photo). Voyez-vous un petit espace en forme de losange juste sous le lit de l’ongle ?

« La plupart des personnes atteintes d’un cancer du poumon ne savent pas que leurs doigts se déforment jusqu’à ce qu’ils sachent spécifiquement les observer. Ce test est utilisé par les professionnels de la santé comme une méthode complémentaire pour confirmer les résultats, mais vous pouvez également le faire vous-même, et cela ne prend que quelques secondes. », précise l’infirmière.

« Si vous ne voyez aucun espace sous le lit de l’ongle, cela signifie que vos doigts sont déformés. Vous devez vous rendre chez votre médecin généraliste dès que possible afin qu’il puisse déterminer si la déformation est causée par une maladie sous-jacente. Il pourra vous envoyer passer une radiographie pulmonaire pour vérifier votre cœur ainsi que vos poumons. », déclare la spécialiste.

Soyez vigilant quant aux autres signes du cancer du poumon :

  • Une toux qui ne disparaît pas après 2 ou 3 semaines ;
  • Des infections thoraciques qui reviennent sans cesse ;
  • Cracher du sang ;
  • Fatigue persistante ou manque d’énergie ;
  • Essoufflement persistant ;
  • Une douleur ou un malaise lors de la respiration ou de la toux ;
  • Une perte d’appétit ;
  • Une perte de poids inexpliquée ;
  • Difficulté à avaler ;
  • Respiration sifflante ;
  • Douleurs persistantes au niveau de la poitrine ou des épaules.

Prévenir le cancer du poumon…

Prévenir le cancer du poumon

Il faut toujours garder à l’esprit qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Alors, afin de réduire les risques de contracter un cancer du poumon, il faut absolument appliquer certains moyens de prévention tels que :

  • Surveiller son poids
  • Faire une activité physique 2 à 3 fois par semaine
  • Limiter l’exposition à des substances cancérigènes
  • Cesser de fumer
  • Consommer davantage les fruits et légumes riches en antioxydants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.