Home / Buzz / Âgée de 36 ans, cette femme s’est fait amputer des pieds après un choc toxique lié à une coupe menstruelle

Âgée de 36 ans, cette femme s’est fait amputer des pieds après un choc toxique lié à une coupe menstruelle

Anonnces

Sandrine Graneau est une infirmière de 36 ans dont la vie a pris un tournant tragique au cours du printemps dernier.

En effet, en raison d’un choc toxique menstruel, elle a dû se faire amputer les deux pieds avant de connaître une ablation de certaines phalanges des doigts de ses mains. La raison de cette tragédie ? L’utilisation d’une coupe menstruelle. 

Wikipédia rappelle qu’il s’agit «d’un appareil de protection hygiénique féminine utilisée lors des menstruations. Constitué d’une petite coupe en forme d’entonnoir aux bords arrondis et terminée le plus souvent par une petite tige, ce dispositif est le plus souvent composé de silicone médical. Placée à l’intérieur du vagin pour recueillir le sang, la coupe menstruelle se conserve jusqu’à douze heures en place, avant de devoir être vidée, rincée puis réinsérée».

Son choc toxique s’est déroulé un jour d’avril 2019 alors qu’elle était en fin de règle. Ce jour-là, elle gardait plusieurs heures sa coupe menstruelle. Prise par les aléas du quotidien, elle n’a pas pensé à la vider et c’est en soirée qu’elle va ressentir des douleurs de plus en plus intenses au ventre.

Le premier diagnostic de SOS Médecins le soir même laissait penser à des calculs rénaux, mais c’est quand elle fut amenée à l’hôpital que le corps médical s’est rendu compte qu’elle avait un choc toxique.

Suite de l’article & VIDÉO ========>

Check Also

Le professeur Raoult dénonce les médias et les politiques de la peur : “les conséquences sont absolument considérables”

Depuis que le coronavirus est apparu en Chine, une déferlante de peur a bouleversé le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *