Home / Buzz / 14 symptômes de la fibromyalgie que toute femme devrait connaître

14 symptômes de la fibromyalgie que toute femme devrait connaître

Difficile à détecter en raison de ses symptômes vastes et étendus, la fibromyalgie suscite tellement l’incompréhension que des scientifiques auraient même remis en cause son existence ! Affectant des millions de personnes à travers le monde, dont une majorité de femmes, ses douleurs sont extrêmement désagréables. Pour mieux cerner ce trouble encore mal compris, L’association française Fibromyalgie SOS partage plusieurs symptômes que toute femme devrait connaître.

Touchant de 2 à 5% de la population en France, la fibromyalgie semble être dominante chez les femmes qui représenteraient 80% des personnes atteintes. Cette affection reconnue comme maladie par l’OMS en 1992 se caractérise par une douleur chronique et un malaise généralisé menant souvent à un mal-être psychologique. Pour en savoir plus, voici 14 symptômes auxquels il faut prêter attention :

Fatigue chronique

Egalement connue sous le nom d’asthénie, la fatigue chronique révèle des problèmes de santé sous-jacents. Associée à des facteurs physiques ou psychologiques, elle devient anormale lorsqu’elle persiste sans que la cause soit identifiée.
Sommeil perturbé

La personne atteinte ressent une fatigue aigue puisqu’elle manque d’un sommeil réparateur. Celui-ci se manifeste généralement à travers des insomnies répétitives, de l’hypersomnie ou des problèmes respiratoires tels que l’apnée du sommeil.

Anxiété et sautes d’humeur

Ces troubles se caractérisent par des sentiments de malaise, de tension, d’appréhension ou de peur extrême sans raison précise. Ces derniers placent la personne atteinte dans un état émotionnel très perturbé qui se reflète à travers une nervosité et un stress incontrôlables, menant ainsi à des sautes d’humeur, de l’irritabilité et même des tendances suicidaires.

Bourdonnements et sifflements dans les oreilles

Connus sous le nom d’acouphènes, ces symptômes se déclenchent en l’absence de bruits extérieurs. Répétitifs, ponctuels ou irréguliers, ils sont envoyés par le système neurologique et affectent les oreilles ainsi que différentes parties de la tête (avant, arrière, intérieur).

Mastication difficile

Dues à une perte de contrôle au niveau de la mâchoire, les difficultés de mastication affectent la capacité de cette partie du visage à mâcher correctement, fermer la bouche ou l’ouvrir en suivant un même axe.

Pour lire la suite cliqué ci-dessous

Check Also

Voici ce que révèle la forme de votre nez sur votre personnalité

Pour déceler les caractéristiques d’un individu, on peut avoir recours à une analyse profonde de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *