Home / Buzz / « Elle est folle elle » : dans TPMP, grosses tensions entre Delphine Wespiser et Cyril Hanouna en plein direct (Vidéo)

« Elle est folle elle » : dans TPMP, grosses tensions entre Delphine Wespiser et Cyril Hanouna en plein direct (Vidéo)

Une ambiance électrique ! Ce jeudi 6 mai sur le plateau de TPMP a eu lieu un débat tendu concernant les abattoirs de France. Delphine Wespiser n’a d’ailleurs pas hésité à recadrer Cyril Hanouna, ce qui a eu le don d’agacer l’animateur. Cet extrait est à voir dans la vidéo ci-dessous !

Touche pas à mon poste : un débat survolté concernant les abattoirs

Mercredi 5 mai, l’association L214 dévoilait une vidéo choc issue d’un abattoir de truies dans le Finistère. Un sujet dont Cyril Hanouna et son équipe sont revenus ce jeudi 6 mai, en direct sur le plateau de Touche pas à mon poste. L’animateur a ainsi reçu Solveig Halloin, activiste politique, pour tenter de répondre à une question cruciale : faut-il interdire les abattoirs ?

Malheureusement, le débat est rapidement devenu inaudible et de vives tensions sont apparues entre cette invitée très engagée dans la cause animale et les chroniqueurs, comme Benjamin Castaldi, tout près de quitter le plateau en plein direct. Quelques minutes après, Delphine Wespiser a voulu prendre la parole pour apaiser le débat.

Quand Delphine Wespiser recadre Cyril Hanouna

« Au-delà de ses cris, il faut entendre ce qu’elle dit. (…) En effet, une truie, on lui met un aiguillon électrique dans l’anus pour qu’elle avance, et dans les yeux pour qu’elle recule« , s’est ainsi exprimée Delphine Wespiser, végétarienne depuis plusieurs années.

Mais Cyril Hanouna n’a pas semblé prendre ces explications très au sérieux, ce qui a beaucoup agacé l’ancienne Miss France 2012 : « Cyril, ce n’est pas du tout drôle« . L’animateur n’a alors pas manqué de lui répondre de manière virulente en expliquant qu’il ne rigolait pas du tout et en la traitant… de « folle« . Une émission mouvementée !

Check Also

Nouvelles annonces d’Emmanuel Macron : Ces règles qui vont tomber pour l’été

Le chef de l’État était en déplacement, ce mercredi 2 juin, dans le département du ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *