Home / Buzz Fou / Affaire du petit Tony : « Je lui mettais des claques, il me regardait avec défi », les propos glaçants du principal accusé lors de son interrogatoire

Affaire du petit Tony : « Je lui mettais des claques, il me regardait avec défi », les propos glaçants du principal accusé lors de son interrogatoire

Ce jeudi 4 février, c’est le 3 ème jour du procès de l’affaire du petit Tony. À la barre des accusés, sa mère Caroline L, et son beau-père, Loïc V, accusé d’être responsable de la mort du petit garçon de 3 ans.

Le principal accusé reconnaît avoir asséné des coups à Tony

À la cour d’assises du tribunal de Reims, c’est le troisième jour du procès, dans le cadre de l’affaire du petit Tony, mort en novembre 2016, suite aux coups portés par son beau-père, sans que sa mère intervienne. Aujourd’hui, Loïc V, le beau-père, était appelé à témoigner à la barre. L’homme reconnaît les faits qui lui sont reprochés, à savoir « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » . Il encourt une peine maximale de 30 ans de prison.

Loïc V raconte avoir frappé le petit garçon de 3 ans. « Je lui mettais des claques, il me regardait avec défi, je mettais des coups de poing » . Le principal accusé ne parvient pas à s’expliquer sur ses gestes mais assène : « il me provoquait. Donc, je m’énervais » en parlant de Tony. Alors qu’il s’apprête à raconter la journée du mercredi, journée où les coups ont conduit à la mort du petit garçon, le père du petit Tony quitte la salle d’audience. Puis Loïc V raconte : « Le mercredi, je me suis levé pas de bonne humeur, l’accumulation de plein de choses. Je lui ai mis des claques, des coups de poing. Voilà. Je lui mets des claques, il tombe. Et alors qu’il est allongé, je lui mets des coups de poing » . 

L’accusé considérait le petit garçon, comme un rival

Si aujourd’hui, l’accusé était invité à s’expliquer sur son geste, hier, de nombreux experts ont dépeint à la cour les personnalités de la mère et du beau-père de Tony. Si Caroline L est décrite comme étant « une jeune femme passive qui subit sa vie et ses rencontres » , Loïc V est décrit comme quelqu’un de violent. « Il aime se moquer de ses conquêtes. Il est immature. Il a des traits de personnalité psychopathique… » , décrit le psychiatre qui a procédé à l’examen de personnalité. « Il n’est pas effondré par sa mort. Il est surtout froissé par l’atteinte que cela a portée à son image… »

La propre mère de l’accusé ne parvient pas à donner à la cour, une seule qualité à son fils. D’après le psychiatre, la raison pour laquelle Loïc V se montrait violent envers Tony, c’est parce qu’il considérait le petit garçon de 3 ans, comme un rival et un gêneur dans sa relation avec Caroline L. À la fin de son interrogatoire, Loïc V a pris la parole et a déclaré : « Je regrette tout ce qui s’est passé. Je regrette le mal que la famille a subi. C’était pas mon intention d’entraîner la mort du petit. Je mérite d’être condamné » . 

Sources :  RMC , Vincent Vantighem

Check Also

Jade Hallyday en train d’acheter de la marijuana avec son nouveau mec, Leaticia et Jalil ! C’est très détendu

Désormais âgée de 16 ans, Jade Hallyday commence à vivre des amourettes d’adolescents. Mais un jeune garçon du même âge ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *