Home / Buzz / Jean-Pierre Pernaut pète les plombs sur le JT de TF1 et se lâche sur le gouvernement “ça frise le ridicule !”

Jean-Pierre Pernaut pète les plombs sur le JT de TF1 et se lâche sur le gouvernement “ça frise le ridicule !”

En France, après une période durant laquelle les indicateurs épidémiologiques étaient stables, une recrudescence des cas de contaminations, d’admissions à l’hôpital et de décès a été observée. Face à ce qu’on qualifie de “deuxième vague”, l’exécutif a dû prendre des décisions radicales. Ainsi, Emmanuel Macron a annoncé un deuxième confinement à partir du 30 octobre et jusqu’au 1er décembre, à minima. Mardi 17 novembre, Jean-Pierre Pernaut s’est exprimé dans le JT de 13 heures et a poussé un coup de gueule au sujet des mesures prises par le gouvernement. 

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale, de nombreux pays ont mis en place des mesures exceptionnelles pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus. L’OMS, qui fournit des conseils au grand public pour se prémunir contre l’infection virale, avait déjà alerté au mois d’août quant à la possibilité de la survenue d’une deuxième vague de l’épidémie. Aujourd’hui, plusieurs pays européens comme l’Italie, la Grèce, le Portugal, la Belgique ou encore l’Angleterre ont mis en place un confinement partiel ou total, ou du moins un couvre-feu, pour enrayer l’épidémie. Malgré les restrictions établies dans le pays, Jean-Pierre Pernaut, présentateur préféré des français, reste sceptique face à certaines décisions prises par le gouvernement. Dans le JT de 13 heures ce mardi 17 novembre, le journaliste n’hésite pas à dire le fond de sa pensée, comme le révèle La Dépêche.

“Il y’a quelque chose qui cloche”

S’il y’a un journaliste qui s’est distingué durant cette crise sanitaire, c’est bien Jean-Pierre Pernaut. Ce dernier a conquis le cœur des français en usant de son audace et de son franc-parler. En effet, depuis le début de l’épidémie, l’animateur du JT de 13 heures n’y est pas allé de main morte pour dénoncer certaines décisions prises par le gouvernement et les comportements inciviques de certains Français. Suite à l’annonce du deuxième confinement dans le pays, Jean-Pierre Pernaut s’est étonné de se retrouver coincé dans les embouteillages. “J’ai entendu hier soir le Premier ministre parler de la situation grave à propos de l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Et donc la France est confinée depuis ce matin”, a-t-il précisé le jour même du reconfinement. “Bouchons habituels. Je pense que les fleuristes sont fermés, les librairies sont fermées, les magasins de jouets sont fermés… mais le reste fonctionne !”, s’exclame le journaliste. “Il y’a quelque chose qui cloche dans cette histoire, je ne sais pas quoi”, conclut-il.

Monaco accueille les français qui souhaitent “se déconfiner”

Lors de son intervention sur TF1 ce mardi 17 novembre, Jean-Pierre Pernaut a encore une fois fait part de ses préoccupations face à la fermeture des “commerces non essentiels”. La situation des propriétaires étant inquiétante, il s’insurge contre une incohérence dans les mesures gouvernementales. Il soulève notamment la problématique de la principauté de Monaco, où il n’y a pas de confinement. Là-bas, les commerces dits “non essentiels” comme les cafés, restaurants et salons de coiffure sont ouverts. Comme l’indique le présentateur, seul un couvre-feu a été instauré à Monaco et les “clients des restaurants” peuvent bénéficier d’une dérogation leur permettant d’accéder à la principauté. Ainsi, les français frontaliers peuvent profiter de cette situation, “qui frise le ridicule” selon lui, pour se déconfiner le temps d’un repas. “Là-bas, apparemment, il n’y a pas de Covid dans les restaurants et les commerces, qui sont ouverts. Ils n’ont jamais eu autant de clients venus de chez nous”, soulève le journaliste. Pour cause, de nombreux français profitent de cet air de liberté pour échapper au confinement. Certains s’y rendent pour une escapade et se baladent dans les rues animées de la principauté, pour le plus grand plaisir des commerçants monégasques.

Covid-19, un vaccin disponible bientôt ?

Face à cette épidémie qui s’abat sur la planète, la course contre le vaccin se poursuit. Selon le journal Le Monde, le géant pharmaceutique Pfizer et son partenaire BioNTech ont mis en place un vaccin dont l’efficacité serait de 90%. Comme l’indique Ugur Sahin, le directeur général de BioNTech, un retour à la vie normale dès l’hiver prochain peut être envisagé. Et pour cause, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré ce jeudi 19 novembre qu’un vaccin pourrait être disponible d’ici peu. L’Agence européenne des médicaments pourrait donner l’autorisation conditionnelle de mise sur le marché des vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna dès la deuxième moitié de décembre, si les procédures se passent sans problème”, affirme-t-elle à l’issue d’un sommet en visioconférence dédié à la pandémie. Selon le directeur général de BioNTech, “il y’a une chance pour que nous puissions encore obtenir cette année l’autorisation aux États-Unis ou en Europe, ou dans les deux régions”.

Face aux avancées scientifiques, de nombreuses personnes espèrent voir enfin le bout du tunnel et se débarrasser de cette épidémie qui a bouleversé le monde entier.

Check Also

Blague du jour : Un médecin a décidé de vacciner un Anglais, un Allemand, un Américain et un Français

Chaque jour, ont vous régale avec sa blague drôle  ! Prenez une bonne dose de bonne humeur matinale et ne ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *